Contact

Citation

Lu sur un mur dans le métro :
« Sur la plage, un grain de sable s’est coincé dans mon œil.
Je l’ai gardé pour voir tous les jours la mer.
Mais je pleure … »

Par : Marie Luis (Paris)

zimbardo-metamorph_5-metro-025
13/11/07, 22:48:02
Je 15 Novembre 2007 11:53


Bonjour Xavier,
Merci de m'avoir envoyé ces photos. C'est impressionnant. Et c'est évidemment pas gai. En les regardant ma première impression a été de me dire : "ces gens n'existent pas". Derrière ces rayures, il n'y a pour la plupart des clichés que des spectres sans réalité physique. La silhouette qui ouvre la porte où il y a inscrit "Virhod" (sortie) sort sans doute pour terminer de se dissoudre. On dirait l'étape suivante après "les Belles Disparues" ! Mais la jeune fille, dans sa beauté et sa nostalgie somptueuses, existe plus que les autres. On dirait certains tableaux de Munch, où il y a une sorte de halo comme ça, qui fait écran au regard, mais sur ces photos c'est encore plus prononcé.


Sophie Licari

Haut de page