Contact

Citation

"Le grand Charles Baudelaire disait de Delacroix qu’il était un poète-peintre, comme on dit que Chopin était un musicien-poète ; j’ose affirmer, devant les planches de Zimbardo, qu’il est un photographe-poète, ou mieux encore un photographe-peintre proche de Delacroix et Matisse déjà cités plus haut, mais aussi des Expressionnistes Abstraits Américains tels que De Kooning ou Rothko. Même force de la couleur, même simplicité du propos, même volonté de l’impact sur le « regardeur »".
(LE MONDE REPEINT PAR LES YEUX)

Par : Michel BOHBOT, Expert en Art Contemporain, Historien de l’Art

Passion Couleur 35-1991
"Harmonie"


"Un autre cliché a attiré mon attention, celui d’une femme vêtue de jaune
près de piliers en pierre et environnée de longs tissus blancs ;
ici encore l’artiste joue sur les différences, les contrastes entre les matériaux,
les oppositions entre le vide et le plein, le lourd et le léger.
Il démontre encore une fois, s’il le fallait, que dans l’univers
il n’y a qu’une seule partition et que pour la lire et la comprendre,
les outils sont, selon ses propres mots,
« l’amour et la liberté ». "


Michel Bohbot
(Zimbardo - Le monde repeint par les yeux)

Haut de page