Contact

Photos

Photos du thème abordé dans ce texte
Une photo de la galerie bio
bio
Une photo de la galerie bio
bio
Une photo de la galerie bio
bio

Etre heureux, c’est être devenu conscient du caractère solaire et de la plénitude de la vie. C’est ce que veut dire ce mot de Schopenhauer "Bien qu’un homme soit jeune, beau, riche et estimé, il faut encore se demander, pour juger s’il est heureux, s’il connaît la sérénité. En revanche, si quelqu’un la possède, peu importe qu’il soit jeune ou vieux, droit ou bossu, pauvre ou riche, car il est heureux."
Et s’il est heureux, tout ce qui peut alimenter et augmenter son bonheur, vole vers lui de son propre élan.
Une telle affirmation du bonheur est une religion. La religion authentique, c’est l’union avec la lumière, l’ensoleillement de l’âme. La véritable piété, c’est la joie, cet embrasement du soleil intérieur du cœur, qui permet à l’homme de conserver le sourire, même dans la douleur.
Sourire à la vie, conscient du bonheur, veut dire rendre son existence plus lumineuse et plus facile. C’est l’expression même de cette confiance sereine en la vie qui est la marque des "fils de la chance", ceux auxquels tout réussit.
As-tu désappris à sourire ainsi dans la lutte pour l’existence ? Alors, accoutume-toi à nouveau à cette sérénité du cœur qui délivre le corps de toute tension et l’âme de tout poison, qui ouvre ton cœur au courant des hasards heureux nouveaux et élargit les canaux par lesquels la plénitude du bonheur vient à toi.
Etre joyeux veut dire exprimer avec éclat ton accord avec ce qui est éternel, source de tout le bien, et confesser que tu attends de la vie le meilleur. Voilà comment tu peux obliger la vie à ne t’apporter que des éléments profitables.

Haut de page